La Thaïlande vers une nouvelle loi pour réguler les échanges de crypto-monnaies

La Thaïlande vers une nouvelle loi pour réguler les échanges de crypto-monnaies crypto-monnaie blockchain

La Thailande toujours en tête dans la régulation du Bitcoin et des pièces numériques

La Thaïlande en voie de constituer la réglementation de l’utilisation de  la crypto-monnaie

Alors que plusieurs pays tendent aujourd’hui à durcir ou à raffermir la législation concernant les échanges de crypto-monnaies, la Thaïlande cherche aussi  à faire des solutions qui permettront de réguler efficacement ce secteur sans vouloir cependant créer une réglementation trop rigoureuse.

L’Asie est un des plus grands utilisateurs du marché des crypto monnaies, et pour le Thaïlande, le développement rapide de l’ICO constaté dans plusieurs pays ainsi que la croissance de l’utilisation des ICO auprès des start-up dans le domaine de la technologie sont les principales raisons ce qui ont déclenché la décision de trouver des réglementations pour réguler ce secteur mais aussi celui de l’échange de la crypto-monnaie dans façon génerale, selon le secrétaire générale de la SEC, Rapee Sucharitakul.

D’autres parts, pour souligner encore l’ouverture de la Thaïlande aux crypto-monnaies, on sait que depuis peu, la Phillip Securities Thaïlande Ltd. a mis en place un service de trading de contrats à terme de Bitcoin. Les clients qui veulent investir dans ces actifs numériques n’ont qu’à faire une demande pour bénéficier du service.

Ainsi, à la demande du Vice Premier Ministre Thaïlandais, la loi sur les devises numériques et les ICO doit être mis en place d’ici un moisau plus tard. Les autorités compétentes regroupant le Ministère des Finances, le bureau de lutte contre le blanchiment d’argent et la Banque de la Thaïlande et la SEC sont donc tombés d’accord sur la nécessité de réguler ce secteur et les discussions sont en cours.

A cet effet,la SEC et de la Bourse de Thaïlande élaborent un cadre réglementaire complet axé sur les levées de fonds ICO qui sera suivi d’une audience publique avant que les règles ne soient soumis à l’examen du conseil d’administration de la Commission. Il faut souligner que les nouvelles règlementations ne s’appliqueront pas uniquement sur l’ICO mais concerneront tous les niveaux et acteurs dans l’échange des monnaies virtuelles y compris les plateformes de négociation et leurs utilisateurs, les investisseurs, les intermédiaires, et les émetteurs.

Cette nouvelle loi sortira donc bientôt. Nous savons d’ores et déjà que l’article 44 de cette loi prévoit  que le Conseil national pour la paix et l’ordre (NCPO) sera habilité à émettre une proposition de réforme dans tous les domaines.

Les commentaires à propos de cette actualité