MasterCard envisage de prendre en charge certaines crypto-monnaies

MasterCard envisage de prendre en charge certaines crypto-monnaiescrypto-monnaieblockchain

MasterCard s'intéresse aux crypto-monnaie

L’utilisation de la crypto-monnaies continue à diviser le monde. Certains sont enthousiastes, d’autres sont plus prudents et certains sont carrément contres.

En majorité, les institutions financières se méfient de la monnaie numérique. Elle craint particulièrement son caractère obscur avec l’anonymat des utilisateurs qui ne se font connaitre que par des pseudos, la quasi absence de réglementation qui régit cette monnaie et  enfin ses relations avec le blanchiment d’argent et le financement d’activités criminelles ou terroristes

Alors que beaucoup plus de personnes veulent investir dans les crypto-monnaies, les banques sont moins enthousiastes. Ainsi, par exemple, la J.P. Morgan Chase, la Bank of America et la Citigroup, trois grande banque américaines, ne permettent pas à leur client de se servir de leur carte de crédit pour acheter de la crypto-monnaie.

Depuis le  début d’année, dans la même optique, MasterCard et Visa, facturent les achats de Bitcoin comme des transactions en espèce, donc avec des frais supplémentaires.

Cependant, MasterCard envisagerait très timidement de prendre en charge certaines crypto-monnaies, mais pas n’importe lesquelles. La société ne prendrait en charge que les  monnaies numériques soutenues par des gouvernements. En effet, MasterCard ne fait confiance qu’aux monnaies numériques qui sont émises par une Banque Centrale. Ainsi, Ari Sarker, Co-président des activités de MasterCard en Asie-Pacifique a déclaré il y a quelques temps dans une interview que si un Etat crée une crypto-monnaie avec derrière elle un organisme de règlementation, qui n’est pas anonyme et qui répond aux exigences règlementaires, MasterCard serait prête à étudier ces monnaies.

Et malgré le fait que le PDG de MasterCard, Ajay Banga, a déclaré que les crypto-monnaies qui ne sont pas soutenues par un gouvernement étaient de la pacotille, MasterCard pourrait quand même être attiré par certaines crypto-monnaies qui ne sont  pas soutenues par les gouvernements. Ainsi, on sait que MasterCard mènerait déjà des tests au Japon et à Singapour afin de permettre à ses clients de liquider leur Bitcoin vers une MasterCard. Cet essai est un programme pilote qui est mené en dehors du réseau MasterCard et les clients qui veulent bénéficier de cette offre doivent se soumettre aux réglementations « known your customer » et anti-blanchiment d’argent en vigueur.

Les commentaires à propos de cette actualité