Publicités interdites sur Google, Les crypto-monnaies s’effondrent

Publicités interdites sur Google, Les crypto-monnaies s’effondrent crypto-monnaie blockchain

Google interdit les publicité pour les cryptomonnaies sur son outils Adwords

Ca vient de tomber confirmant la rumeur qui circule depuis quelques jours, toutes publicités concernant les crypto-monnaies seront interdites sur Google d’ici le mois de juin de cette année. Cette décision englobe tout ce qui concerne les crypto-monnaies et tout ce qui s’y affile, entre autres les ICO, les échanges, les portemonnaies et les conseils de trading.


Google n’en restera pas là puisque d’autres produits spéculatifs non régulés jugés à risque tels que les CFD (Contracts for Difference), opérations de change à report tacite, les options binaires et autres produits liés seront aussi concernés par cette restriction. Il faut savoir que suivant cette politique, Google a déjà supprimées de son moteur de recherche, de Youtube, de Google Adsense ou de Google Adword et tous les produits de Google 3.2 milliards de publicités qui n’ont pas respectés les règles de la maison, et a aussi blacklisté 90 000 sites internet et 700 000 applications mobiles qui ne correspondent pas aux normes que doivent suivre les éditeurs.
Cette décision, suit celle prise par Facebook il y a un mois. Elle est justifiée par sa volonté de Google de toujours protéger ses utilisateurs des contenus publicitaires « intrusifs ou nuisibles » selon Scott Spencer, directeur des annonces durables de Google. En effet, plusieurs de ces publicités sont trompeuses ou mensongères et il a été constaté que de nombreux utilisateurs de cette monnaie ont subit des préjudices réels ou potentiels consécutifs à ces pratiques publicitaires trompeuses.
Ainsi, de plus en plus d’organisme, de sociétés et de pays veulent se montrer plus prudent face à cette montée de la crypto-monnaie.


Les organismes comme la Financial Action Task Force (FATF) et ‘Groupe d’action financière’ (GAFI) qui réunissent 37 pays et dont le but est de lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme va faire une présentation lors de la réunion du G20 sur la manière de lutter contre l’utilisation des crypto-monnaies pour le blanchiment d’argent. Le FMI s’inquiète du caractère anonyme et obscur de l’utilisation et appelle à une coopération internationale pour la régulation de cette monnaie, plusieurs pays, notamment le Japon et les Etats-Unis partagent cette méfiance et entendent durcir leurs réglementations concernant les crypto-monnaies.


Frappé de toutes parts, les crypto-monnaies et notamment le Bitcoin a connu une forte dévaluation. Il a perdu 5% de sa valeur en 24h, 15% en une semaine, 60% par rapport au record historique et s’affiche à ce jour à 6640€. Mais le Bitcoin n’est pas la seule victime de cette dévaluation car entre autres L’Ethereum a perdu 15% sur une journée et s’affiche à 590$. Le Ripple dévalue 14% à 0,67$. Le Bitcoin Cash de 14% et le Litecoin de 10%, le Cardano de 22% et le Stellar 21% en 24 heures.

Les commentaires à propos de cette actualité