Twitter, en voie d’interdire les publicités sur les crypto-monnaies

Twitter, en voie d’interdire les publicités sur les crypto-monnaies crypto-monnaie blockchain

Twitter, en voie d’interdire les publicités sur les crypto-monnaies

Comme on le dit, jamais deux sans trois. Ainsi, suivant Facebook et Google, Twitter est parait-il sur le point d’interdire les publicités sur les crypto-monnaies à son tour. Cette initiative a commencé il y a à peu près un mois quand pour protéger ses utilisateurs des publicités souvent à caractère trompeuses, Facebook a décidé d’interdire toute forme de publicité concernant les crypto-monnaies sur son site. La semaine dernière, Google a suivi le même chemin et d’ici le mois de juin vous ne verrez plus aucune publicité concernant les crypto-monnaies et tout ce qui s’y affile ( ICO, les échanges, les porte-monnaies et les conseils de trading) ni sur le moteur de recherche ni sur aucune autre produit de Google.

Plus encore, Google va aussi interdire la publicité d’autres produits spéculatifs qu’il juge à risque pour ses consommateurs comme entre autres  les CFD (Contracts for Difference), opérations de change à report tacite, les options binaires. Si le but est le même pour Facebook, Google et Twitter, protéger leurs utilisateurs des publicités à caractère mensongère et des nombreuses escroqueries qui les accompagnent, la démarche est différente pour Twitter. En effet, Twitter qui est utilisée par plus de 300 millions de personnes dans le monde est un excellent outil pour la promotion des produits y compris les crypto-monnaies. Les investisseurs peuvent aussi y trouver des plateformes qui leur permettent de s’informer et d’avoir des conseils et des analyses sur les meilleurs investissements.

D’autres part, l’annonce de Facebook et de Google d’interdire toute forme de publicité sur les crypto-monnaies a contribué il y a quelques jours à une remarquable dévaluation des Bitcoins. Ainsi, si Jack Dorsey, CEO de Twitter a promis d’agir contre les arnaques que l’on peut trouver fréquemment sur le plateforme, Twitter tient en même temps à ne pas pénaliser les autres sites correctes qui sont utiles aux utilisateurs. Toutes formes de publicité concernant  les Initials Coins Offering (ICOs), les wallets de crypto-monnaies et les plateformes d’échanges seront interdites d’ici  deux semaines, mais quelques entreprises,  dont la légitimité est vérifiée par Twitter, auront la permission de continuer à afficher leur publicité sur Twitter, et cela afin de ne pas pénaliser ni les entreprises légales ni les utilisateurs qui bénéficient de produits de ses entreprises.

Les commentaires à propos de cette actualité